Comment monter soi-même son atomiseur reconstructible ?

Publié le : 11 janvier 20223 mins de lecture

Le montage de l’atomiseur d’une cigarette électronique ne nécessite pas de spécialité ou de compétence spécifique. Vous-même pouvez monter votre atomiseur reconstructible en respectant tout simplement la notice qui est accompagnée avec votre e-cigarette.

Qu’est-ce qu’un atomiseur reconstructible ?

La cigarette électronique est composée de nombreuses pièces et ces dernières peuvent être remplacées selon les besoins du vapoteur. L’atomiseur est l’un des accessoires de l’e-cigarette qui tient le même rôle que le clearomiseur, dont le chauffage et la vaporisation d’e-liquide. L’atomiseur d’une cigarette électronique est réparable, cet outil apporte des avantages majeurs pour les fumeurs, car il est à la fois réparable et économique. Pour ces raisons, l’atomiseur reconstructible permet aux fumeurs de personnaliser les façons dont ils vapotent leur e-cigarette. Mais, pour le montage de cet accessoire, il faut prendre en compte quelques critères. Bien évidemment, monter soi-même son atomiseur est toute à fait possible.

Connexion entre l’atomiseur reconstructible et la batterie

L’atomiseur reconstructible RBA (Rebuildable Atomizer) possède aussi des pièces détachées. Et c’est à partir de ces différents types de pièces qu’on puisse régler les puissances et la résistance de l’atomiseur. En général, un atomiseur réparable comporte de plots de connexion et de vis qui est accompagné d’un plateau de montage. Une cigarette électronique comprend 2 appareils, dont la batterie et l’atomiseur. Ces deux dispositifs se connectent à l’aide d’un pas de vis qui peut être de type ego ou de type 510. Il faut que la connectique de l’atomiseur et la batterie doivent avoir le même nombre de pins pour qu’ils puissent se lier entre eux. Quand vous avez connecté votre atomiseur à la batterie, vous pouvez vapoter votre e-cigarette.

Comment monter les pièces qui constituent l’atomiseur reconstructible ?

Il y a trois type d’atomiseurs reconstructibles dont le Rebuildable Tank Atomizers (RTA), le Rebuildable Dripping Tank Atomizers (RDTA) et le dripper (RDA). Pour ce dernier, il est un atomiseur sans réservoir. Pour monter l’atomiseur RTA et RDTA avec son réservoir, il faut d’abord installer le haut de votre atomiseur puis vous pouvez serrer avec la vis le drip tip sur le top cap de l’atomiseur et enfin, vous mettez le réservoir entre la base et le top cap. Pour le drip tip, un clope électronique qui permet de gérer l’ouverture de l’embout selon l’envie du fumeur à l’inhalation. Il est disponible sous deux types 810 et 510. Sachez que votre atomiseur nécessite d’entretien régulier au moins une fois par ans. Par exemple le changement de joints d’étanchéité, du drip tip ou autre.

Plan du site